Formulaires de conversions et calculs :
J'ai regroupé dans ce formulaire un certains nombre de conversions ou calculs bien utiles dans le métier de l'optique. Certains d'entre eux sont certes faciles à réaliser mais en cas de doute, ce formulaire est là pour vous aider.
Les zones sur fond jaunes indiquent les zones à saisir. Les zones blanches ne sont que des zones de résultat. Dans certains cas, la conversion peut se faire dans les deux sens. Il y a alors deux boutons pour convertir dans un sens ou dans l'autre. On peut donc saisir soit à gauche et obtenir le résultat dans les zones de droite soit saisir à droite et obtenir le résultat dans les zones de gauche.

Pour montrer un exemple, les zones de gauche sont pré-remplies avec des valeurs courantes (1.500 pour un indice de réfractions par exemple) mais les valeurs peuvent être modifiées bien sûr.

Liste des conversions possibles :
   Conversion de notation Cylindre(+), Cylindre(-)
   Conversion d'un rayon de courbure en puissance dioptrique
   Conversion d'indice
   Calcul de flèche
   Règle de Swaine
   Correction de l'écart montage sur monture cintrée 
   Calcul d'aniséïconie
   Calcul d'épaisseur centre d'un verre (formule de Rayleigh)
   Calcul des facteurs de transmission et angle de réflexion totale d'une matière
   Conversion Prisme (Nasal/Temporal/Supérieur/Inférieur) en Prisme et Angle


Conversion de notation Cylindre(+), Cylindre(-) :
Permet de convertir une prescription de la notation Cylindre plus en notation Cylindre moins ou inversement. Indiquez à gauche la puissance prescrite dans une notation et cliquez sur le bouton pour la convertir dans la notation opposée.
Sph Cyl (+/-) Axe Sph Cyl Axe


Conversion d'un rayon de courbure en puissance dioptrique :
Permet de convertir un rayon de courbure (mm) en puissance dioptrique et inversement. Cette conversion est utile pour calculer la puissance de la base d'un verre lorsqu'elle est donnée par son rayon de courbure en millimètre. Bien entendu, on considère que la surface est sphérique (au moins sur la portion de surface mesurée). Il est d'usage d'indiquer le rayon de courbure en millimètres. Noter que c'est la même formule qui permet la conversion dans les deux sens : Rayon = (Indice-1)/Puissance ou Puissance = (Indice-1) /Rayon. A cause des arrondis, une conversion dans un sens puis dans l'autre peut donner un résultat légèrement différent.
Rayon de courbure
(mm)
Indice de
la matière
Puissance (dioptries)



Conversion d'indice :
Dans l'industrie de l'optique, il est courant d'exprimer une courbure dans un indice qui ne correspond pas à celui de la matière. Une courbe d'outil est exprimée en indice outil, une courbe d'ébauche est souvent en indice 1.523, la base du verre en 1.530,.... Ce calcul vous permet de traduire une courbure d'un indice dans un autre.
Courbure (dioptries) Indice de départ Indice d'arrivée Courbure (dioptries)


Calcul de flèche :
Pour contrôler avec précision, le rayon de courbure de la base d'un verre, la courbe d'ébauchage ou le rayon de courbure d'un outil de surfaçage, on utilise un torimètre. L'appareil mesure la flèche de la surface à mesurer et il faut la traduire en rayon de courbure et puissance.
Indiquez la flèche mesurée, éventuellement l'écart et le diamètre des billes et l'indice de la matière et cliquez sur [Convertir] pour obtenir le rayon et la puissance correspondante. A l'inverse, vous pouvez indiquer soit un Rayon soit une puissance et calculer quelle flèche vous devriez mesurer sur ce torimètre. Par convention, une flèche, un rayon ou une puissance seront positifs pour une surface convexe et négatifs pour une surface concave. Un diamètre de billes à 0 correspond à la mesure au Sphéromètre. 
Flèche (mm) Ecart entre les billes (mm) Diamètre des billes (mm) Indice de départ Rayon de courbure
(mm)

Courbure (dioptries)


Règle de Swaine :
La règle de Swaine donne la relation entre l'amétropie et l'acuité. Très utilisée en optométrie, elle permet à partir de la mesure d'acuité de quantifier approximativement l'amétropie et inversement. Cette règle s'exprime par : Amétropie = 0.25 / Acuité.
Vous pouvez ici exprimer l'acuité en fraction (5/10 , 1/5, ... par exemple) ou en facteur (0.5, 0.2 ...).
Acuité Amétropie (dioptrie)


Correction de l'écart montage sur monture cintrée :
Dans le cas de montures très cintrées, il est courant d'avoir des difficultés à obtenir les bons écarts au montage. Il faut souvent corriger les écarts d' 1 à 2 mm au glantage. Ce problème vient du fait que l'on glante le verre à plat sur l'appareil mais une fois monté dans la monture, le verre se retrouve très incliné, ce qui déplace le point de montage initial. Ce calcul vous permet de calculer l'écart montage à mettre au glantage pour obtenir le bon écart pupillaire une fois le verre monté. Indiquez la largeur boxing du calibre, l'angle de cintre et le nez de la monture, la base approximative du verre et le demi-écart souhaité après montage. Après calcul, vous obtenez le demi-écart à mettre au glantage.
Largeur calibre
(mm)
Angle de cintre
(°)
Nez de la monture (mm) Base du verre (dioptries) Demi-écart souhaité (mm) Demi-écart au glantage (mm)


Calcul d'aniséïconie :
Lorsque les yeux droits et gauche on une correction très différente (anisométropie), les verres correcteurs peuvent générer des taille d'images rétiniennes différente (aniséïconie). Lorsque la différence de la taille des images atteint 4 à 5%, le cerveau ne peut plus fusionner les images des deux yeux. Il y a perte de la vision binoculaire et parfois une diplopie ou neutralisation d'un oeil. Dans le cas de forts cylindres, faites le calcul dans chaque méridien (en prenant le même méridien sur chaque verre). En jouant sur les paramètres de la base du verre et son épaisseur, vous pouvez ramener l'aniséïconie en dessous du seuil critique et vous réalisez ainsi ce qu'on appelle un "verre iséïconique".
Indice du verre Puissance du verre (dioptries) Distance verre-oeil Base du verre (dioptries) Epaisseur au centre  du verre (mm)   Grossissement (%) Aniséïconie (%)
Verre DROIT : 
Verre GAUCHE : 


Calcul d'épaisseur centre d'un verre (formule de Rayleigh) :
La formule de Rayleigh permet de calculer l'épaisseur approximative au centre d'un verre convexe à partir de la puissance, l'indice du verre, le diamètre et l'épaisseur au bord le plus mince. Indiquez la puissance du méridien le plus convergent. 
Puissance du verre (dioptries) Indice du verre Epaisseur au bord mince (mm) Diamètre (mm) Epaisseur au centre (mm)


Calcul des facteurs de transmission et angle de réflexion totale d'une matière :
L'indice de la matière détermine directement le pourcentage de reflets parasites et donc la quantité de lumière réellement transmise à travers les deux faces du verre. Indiquez l'indice de réfraction de la matière et le calcul vous donnes ces valeurs pour une incidence normale à la surface (càd lorsque la lumière arrive perpendiculairement à la surface).
Indice du verre %Reflets par face %Transmission
(2 faces)
Angle limite de réflexion totale


Conversion Prisme (Nasal/Temporal/Supérieur/Inférieur) en Prisme et Angle :
Les combinaisons prismatiques sont donnés soit sous la forme de deux prismes (l'un horizontal, l'autre vertical), soit sous la forme d'un prisme et d'un angle indiquant la position de sa base (Prisme et Axe du prisme). Dans cette conversion, il faut faire attention au coté car un prisme nasal est à 0° sur un verre droit et 180° sur un verre gauche. Pour cette raison, les deux angles sont indiqués selon le coté. Vous pouvez bien sûr faire la conversion inverse mais dans ce cas, vous ne pouvez indiquer l'angle que pour un coté.
Temporal Supérieur
Nasal Prisme
(cm/m)


Angle ° OD

Angle° OG


Inférieur















Conversions
© 2013